Editeur : Sega Sortie (Eur) : 08/12/06
Développeur : Sega Code PEGI : 7+
Genre : Action / Réflexion Jouable en Wifi : non
Nb de joueurs : 1 à 4 Connectivité DS : non


Après un épisode "Adventure" très décevant et un autre sur DS pas vraiment à la hauteur de ce qu'on pouvait attendre, les joyeux singes de Sega reviennent à la source de la série, en reprenant le concept de jeux unique qui a fait le succès des Super Monkey Ball, et c'est sur Wii que ça se passe.

Souvenez-vous : en 2002, Super Monkey Ball premier du nom sort sur Gamecube. Le titre surprend énormément, mettant en scène des singes niais dans des sphères évoluant dans un univers d'aspect très enfantin, mais qui cache en fait une difficulté et un machiavélisme assez conséquent. Le but est de déplacer un singe enfermé dans une sphère, en contrôlant le niveau sur lequel il évolue, pour lui faire passer une porte d'arrivée. Le concept est très simple, mais les choses se compliquent très vite, et les niveaux deviennent de plus en plus tordus. Les bases de Super Monkey Ball sont posées, et le 2ème volet arrive assez vite avec beaucoup plus de niveaux qui rendent sujets à de nombreuses crises de nerf, et plus de mini-jeux, très funs en multijoueurs. Depuis, un volet "deluxe" est sorti rassemblant les niveaux de ces 2 épisodes, ainsi qu'un sur GBA et les derniers Super Monkey Ball Touch & Roll et Super Monkey Ball Adventure, assez mal reçus. Il était donc temps de donner un petit coup de tonus à Aiai et ses amis, et Sega a donc choisi la Wii pour sortir ce Super Monkey Ball : Banana Blitz. Nous allons voir si le jeu en vaut la chandelle.



Le ton est donné dès que le jeu apparaît sur la chaîne Wii. Le logo est toujours aussi kitsch, et les cris des singes retentissent pour nous prévenir de ce qui nous attend. A l'écran titre, une voix ridiculement sérieuse nous crie soudain "SUPER MONKEY BALL, BANANA BLITZ", suivi d'une musique disco-électro hallucinante, d'un style arcade que les joueurs de Super monkey ball connaissent bien. On a ensuite le choix entre le mode principal, les mini-jeux qui sont au nombre de 50 et les options, qui permettent de gérer les replays et d'accéder aux réglages du jeu. Pour choisir entre les menus, il faut juste incliner la wiimote à droite ou à gauche, et de manière générale, sauf dans certains mini-jeux, il n'y a pas besoin de la sensor bar puisque l'on ne se sert pas de la wiimote en tant que pointeur. Le jeu est en effet basé sur le seule principe d'inclinaison de la wiimote dans l'espace.



Une fois le mode principal sélectionné, on choisit son singe. On retrouve tout naturellement les personnages de base, AiAi, Baby, MeeMee et GonGon, ainsi que 2 nouveaux personnages, YanYan et Doctor. Une amélioration notable dans cet opus est que les singes ont vraiment des caractéristiques propres au niveau de leur maniabilité : leur vitesse, leur gravité, la taille de leur boule, et la hauteur de leurs sauts changent pour tous les singes. La possibilité de sauter est en effet la principale innovation du jeu, et le moins que l'on puisse dire est qu'elle amène un vent frais à monkey ball, les possibilités qu'elle apporte sont innombrables, et les manières de jouer s'en trouvent nettement plus nombreuses. On peut en effet sauter si l'on est allé trop vite, pour pouvoir perdre de la vitesse et se rattraper de justesse, ou finir un niveau plus facilement, prendre des raccourcis...

AiAi est le personnage de base du jeu, il saute moyennement haut, sa vitesse est modérée, il tient dans une boule de taille moyenne, et il adhère plutôt bien au terrain. MeeMee est plus stable, un poil plus lourde, saute plus haut mais est moins rapide. GonGon est le personnage qui tient dans la boule la plus grosse, celui qui adhère la moins au terrain, mais qui peut atteindre une vitesse assez élevée et sauter assez haut sans pour autant partir trop facilement dans le décor. Baby est quant à lui le singe le plus rapide, le plus petit. Extrêmement difficile à contrôler, il fuse le long des niveaux et saute haut, mais freiner est une tâche très difficile avec lui. YanYan, nouveau personnage, a une vitesse modérée mais a la particularité de faire des sauts énormes, en hauteur et en longueur. Elle est très pratique pour prendre des raccourcis et atteindre des plate-formes juchées haut. Doctor est le second nouveau personnage du jeu, il est d'une taille moyenne est assez rapide et saute haut, mais sa force réside surtout dans le fait de son adhérence au terrain, qui est excellente et très réactive. Il est à noter qu'un singe caché est présent dans le jeu, GrandPa, mais le fait est que personne ne sait à quoi il ressemble, étant donner que même les meilleurs joueurs de Super Monkey Ball n'ont pas réussi à le débloquer. Pour l'obtenir, il faut en effet attraper toutes les bananes du jeu, même certaines qui sont cachées dans des endroits extrêmements vicieux dont 2 demeurent introuvables même par les meilleurs... Si au début du jeu, ces différences entre les singes ne semblent pas indispensables, elles apparaissent très importantes par la suite, dans les niveaux les plus corsés du jeu, où un singe sera plus efficace qu'un autre.



L'aventure débute donc au monde 1, le scénario, comme dans tous les monkey ball, n'est sûrement pas ce qui rend le soft intéressant. Un régime de 8 bananes en or est disséminé dans 8 mondes différents par un méchant gorille pirate. AiAi et ses amis partent donc à la recherche des bananes, gardées par un Boss chacune. Chaque monde est composé de 8 niveaux, d'un niveau bonus et d'un Boss. La présence de Boss est aussi une nouveauté dans Super Monkey Ball, les battre est chose assez facile, même si certains vous donnerons quand même du fil à retordre. Si globalement, les premiers mondes sont (trop) faciles, la difficulté est croissante et les mondes 7 et 8 s'avèrent déjà plus tendus. Une fois ces 8 mondes finis, on peut en débloquer un supplémentaire, le monde 9, en terminant chaque monde précédent sans continues, ce qui nécessite pas mal d'entraînement et d'acharnement. Si le fan des niveaux diaboliques de SMB2 a trouvé les niveaux précédents trop faciles, les choses sérieuses commencent à partir du monde 9, et finissent en beauté sur le 10, qui demande beaucoup de concentration, de persévération et de pas mal d'aisance au niveau du jeu. Toutefois, un bon joueur n'y trouvera pas forcément son compte et il est possible qu'il trouve le nombre de niveaux difficiles trop faible. Il lui reste encore la possibilité d'essayer de débloquer GrandPa :). Le mode solo dépend donc du joueur, dans le sens ou un joueur inexpérimenté y passera probablement beaucoup d'heures (si il tient jusque là), mais un joueur habitué le terminera assez rapidement, comparé à ce qui s'est vu dans la série.

Le mode multijoueur est quant à lui excellent, probablement le meilleur de la série, wiimote oblige. Du snowboard au saut à la corde, en passant par le squash ou le monkey target, il y en a à la pelle, et on peut dire qu'ils sont les bienvenus, même si certains sont mieux que d'autres. La jouabilité est bonne dans la plupart des jeux, même si certains s'avèrent tout de même difficile à contrôler au premier abord. Il n'empêche qu'avec 4 wiimotes, le fun est bien au rendez-vous, et les soirées passent vite à mimer un lancer de marteau ou jouer à Jacques a dit version Monkey Ball.




Graphismes : 15/20
L'univers graphique est très agréable à l'oeil, les couleurs et les effets sont très réussis, malgré quelques bug graphiques notables mais heureusement pas très fréquents.
Gameplay : 17/20
On aurait pu craindre une mauvaise adaptation du jeu avec la wiimote, mais il n'en est rien. La jouabilité est exemplaire en solo, un peu moins dans certains mini-jeux, mais la sensibilité de la wiimote au niveau du jeu est très bien dosée.
Durée de vie : 14/20
Elle dépend du joueur en solo, comptez une quinzaine d'heures si vous êtes débutants, une dizaine si vous êtes un habitué, ce qui est tout de même assez décevant par rapport aux anciens titres. Heureusement, le mode multi est incontournable et très réussi, on n'y revient très souvent.
Ambiance Sonore : 12/20
Les musiques, remix d'anciens opus de la série, sont parfois difficiles à supporter, et les quelques paroles proférées par une voix ridicule comme les "Prêts ?" "Partez !" ainsi que les "Chute !" sont à la longue assez énervantes, surtout lorsqu'on est bloqué sur un niveau...
Originalité : "se distingue des autres jeux"
Un jeu unique de par son concept. 2 innovations majeures, le saut et les Boss, sont les bienvenues.
Note Globale : 15/20

Un bon jeu pour la Wii, qui éclaire la série Monkey Ball, qui ces derniers temps peinait à atteindre la qualité des anciens opus. Indispensable pour les fans, très intéressant et accessible pour les non-initiés, il mérite amplement une place dans votre ludothèque Wii, pour ses qualités solo et multijoueurs indéniables. Vivement le prochain !




- Les graphismes
- L'ambiance Monkey Ball
- La jouabilité parfaite en solo
- Le saut et les Boss
- Le mode multi-joueurs


- La durée de vie solo
- Difficulté un poil décevante
- L'ambiance sonore
 

- Article rédigé par MantiS -


Note moyenne des membres : 14.5/20 (2 avis)

Posté par boo36 : 14/20le 24/10/07 à 15h35
     J'ai pu l'ssayer que une journée non stop et j'ai été séduit plus ou moins.

Posté par Kazy : 15/20le 16/01/09 à 00h11
     J'avais été très charmé par le premier épisode sur Gamecube, et bien que celui-ci soit différent, il est réussi. Le saut et les boss apportent réellement un plus, les mondes sont bien construits dans un esprit différent que le premier, les graphismes mignons qui tranchent un peu également avec les opus précédents...
     Seul regret, la qualité pas du tout homogène des mini-jeux. En gros, la moitié sont bons, funs, jouables, l'autre moitié ne l'est pas.
     



Donner votre avis sur ce jeu :
Vous devez être inscrit et connecté en tant que membre pour donner votre avis sur ce jeu